Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 12:17

De retour dans la cave du Fumoir chez Rico pour une dégustation de 32 quilles !

On commence avec un Pouilly Fuissé de Mr Auvigue, installé près de Solutré sur des sols calcaires et silex. Le bonhomme ne fait pas de bruit, mais il produit des blancs racés et équilibrés.

  1-recup-WP 0828

 

Puis c'est toute une série de vins d'Espagne présenté par notre chaleureux showman toulousain Jean-Luc. Il n'a pas son pareil pour nous donner envie de boire de l'ibère. Beaucoup de bonnes choses, et quelques flacons étonnants comme ce cépage bobal souple, fruité et acidulé ou bien ce semiseco sur les albarino de Galicia de Martin Codax.

 

1-recup-WP 0830

Un intermede humoristique avec des rosés de Provence très marketés dont une cuvée en bouteille carre en plastique de 50 cl à bouchon à vis pour la piscine l'été. Bon, ici à Paris il fait pas chaud et on va pas à la piscine, sauvés !

 

1-recup-WP 0834

Jeff à l'abordage avec le Vouvray pétillant super gourmand, puis un cabernet franc récoltés bien mur du Domaine de l'Oubliée "Notre Histoire". J'en passe et des meilleurs pour m'arrêer deux secondes sur "la brise d'Aunis" du domaine de la Grange aux Belles. On aime tellement ce que font ces deux garçons -Marc et Julien-, que rien qu'en sachant qu'ils allaient sortir un 100% pineau d'aunis, on en a acheté sans même l'avoir gouté, choses que l'on n'avait jamais fait jusqu'alors. Et bien là on fait connaissance avec la quille : étiquette fun mais vin avec beaucoup de profondeur, comme d'hab' chez eux, on est sous le charme !

 

1-recup-WP 0831

 

Xavier notre copain sudiste a aussi quelques flacons dont un étonnant muscat d'Alexandrie en sec le C29 (c'était la cuve numéro 29...) du Domaine Del Rey.

1-recup-WP 0832

 

Chez France G. on regoute ses beaujolais Escapades, Point G et Ceuillette qui se sont bien mis en place et sont devenus très gourmands (voilà, maintenant elle le sait !, et ce juste avant qu'elle ne profite de la présence d'un propriétaire de Bandol pour parfaire sa connaissance en technologie oenologique.

On termine avec un peu de fromages servis par Quentin qui doit se faire pardonner son RV hasardeux.

On a pas un métier facile !

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 17:41

Jeudi dernier, grosse dégustation chez Rico dans la Cave du Fumoir.

Ca commence fort avec Olivier Bellanger de Monthou sur Cher (contrepétrie possible).

Voila un grand poupon qui fait des vins tellement généreux, dont un blanc qui nous a particulièrement tapé dans l'oeil : le Clos (du domaine de la Piffaudière en Touraine). Sauvignon, chenin et menu pinaut. Une trame saline qui flirte avec des notes oxydatives, beaucoup de tension, ça donne soif !

 

Puis c'est Alex Forge, qui est passé l'automne dernier du Chateau Fontvert en Lubéron au Chateau Marguii en Coteaux Varois. Le Blanc "les Pierres Sauvages" 2012, rolle et ugny blanc nous a fait de l'oeil avec ses arômes de fruits à chair blanche pas putassier du tout. On est en face d'un grand pinard, tendu aux arômes subtiles. Étiquette en papier gaufrée, bouteille bordelaise, tout les détails sont soignés et faits pour plaire aussi à la gastronomie "classique".

 

 

Puis ce fut la beigne du jour : le Domaine des Accoles en Ardèche. Depuis Gilles Azzoni et Mas de Libian, on savait que l'Ardèche avait un terroir. D'ailleurs les Accoles signifie terrasses en occitan.

logo

Situé à Saint Marcel d'Ardèche le domaine de 18 ha est sur de l'argilo calcaire est conduit en biodiversité et est en cours de conversion en biodynamie.

Après 13 années passées en Bourgogne, au Domaine de l'Arlot, voilà qu'en 2010 Florence et Olivier bouscule leurs habitudes et se jette dans une belle et grande aventure : l'installation de la famille et la reprise de vieilles vignes en Ardèche.

Tour de France du matos d'occaz' pour s'équiper et voila qu'en 2011 six cuvées pointent leur nez.

Pour nous ce fut l'éclate totale sur le Rendez-Vous des Acolytes : un pur grenache hyper frais et très fruité, mais jamais compoté. Un bonbon pour adultes.

Pas moins fan du Cab' des Acolyres, un 100% cabernet, très fluide, souple, trop facile à boire.

Et des "grandes" cuvées : Myocenne : grenache et carignan, et Gryphe : un 100% vieux carignan de 60 ans, un vin puissant mais classieux.

Si l'on devait retenir quelque chose du travail d'Olivier et Florence, ce serait ce mélange d'extrême convivialité mélangée à de la justesse et une grande précision dans leurs vins.

 

On était tant sous le charme que l'on complètement oublié de faire des photos...

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Rhone
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 19:07

Jeudi soir, j'arrive à la Gazzetta à l'heure de l'apéro (par hasard !).

Au Bar, Gerard Marula accompagné d'Arianne  fait gouter ses cuvées de breton.

 

printemps-2013 0655

 

 

 

C'est toujours aussi bon. Du "Haut Midi", des Gruches, et du Clos des Baconelles, j'en avais déjà bues, mais avec les explications du "taulier" c'est encore meilleur.

Faut se dépecher de boire ce dernier car cette année il a pas eu le droit à l'appellation Chinon car le taux de volatile était .... compris dans la fourchette requise !!?? (surement encore une histoire de commission des pistoleros de l'agrément)

printemps-2013 0659

 

 

 

 

Là  dessus arrive France Gonzalvez (qui aime toujours autant les photos) et ses nouveaux millésimes. Malgré une année difficile en Beaujolais, France n'a pas hésité à mettre en avant ce vieux cépage local, le G'may. Je dis G'may comme on dit Ch'nin en Loire. Bref, son nouveau "Point G" a déjà des adeptes et "Cueillette" est étonnant avec ses arômes de poire.

printemps-2013 0656

 

Un nouveau copain italien en triple "A", Denis Montanar, nous régale de son merlot du Frioul.

 

printemps-2013 0660

 

Sauvage et extremement rond à la fois, une pure gourmandise.

Puis voyant qu'il avait à faire à des seigneurs de la boisson comme dirait Gabin dans "un singe en hiver", il nous sort de sa valise un oxydatif de folie sur un cépage autochtone du frioul (le Verduzzo Friulano) macération d'une semaine, 6 ans d'élevage, houillé.

 

Joao n'est pas le dernier quand il y a de l'oxydatif

printemps-2013 0658

La quille a pas fait long feu.

Ca c'était de l'apéro !

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 20:48

Ce dimanche soir, on a fabriqué un frichti avec les restes.

En deux temps-trois mouvements la pâte à ravioles était faite (200 grs de farine, 50 grs de semoule, 5 jaunes, sel, eau).

Dans le même temps on a fait une farce avec les restes : ricotta, pécorino, câpres de Pantelleria.

Et hop ! voilà des ravioles au pecorino. Un petit passage dans le beurre noisette-ail-sauge.

 

printemps-2013 0661

 

 

Du coup on ouvre une bouteille d'Original de Marc Barriot du Clot de L'Origine.

 

printemps-2013 0665

 

 

Un Maccabeu, très sudiste bien sur, des vignes de 1903 en petits rendements sur des schistes, minéral et fruité. Tip-top avec les ravioles.

 

Vivement dimanche !

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Languedoc-Roussillon
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 19:36

Michel Gendrier n'a pas attendu la fin du conclave pour élire son François.

Sa cuvée de Cour Cheverny François 1er est un vin de passionné. Le cépage Romorantin étant tardif, sensible à toutes les maladies et long à "se faire" (il est tellement acide dans sa prime jeunesse, qu'il lui faut au moins 6 ans pour s'arrondir), seul les passionnés ne lui ont pas préféré la replantation en sauvignon.

Sur les 90 ha restant plantés en France, Michel en bichonne 17ha.

Et c'est tant mieux car une fois attendu, le romorantin donne un vin gras et tendu à la fois, totalement atypique au niveau des arômes et d'un rapport qualité/prix magique.

Vous avez un doute ? goutez en en !

Les plus dubitatifs se tranformeront en grenouille de bénitier.

 

printemps-2013 0549

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Loire
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 19:30

Ça goute un peu comme un grenache.

Ça a l'énergie du carignan.

Ça doit bien faire ses 14,5° déclaré.

Un vin du Roussillon non ?

Et bien NON ! c'est un merlot d'Angiolino Maule, domaine La Biancara, près de Vérone.

Aucune idée que le merlot pouvait donner cela en petits rendements sur des sols volcaniques, c'est sublime, fin, fruité, élégant et frais malgré les watts.

 

 

Il faut dire qu'Angiolino Maule,  figure de proue du vin nature en Italie qui se définit lui même comme un paysan qui "cherche", ancien collaborateur de Josko Gravner, s'y entend pour produire des vins simples, purs, droits et sans concession.

 

Et quand en plus on le goute avec les explications du fiston...

 

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Reste du Monde
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 16:02

Ciel gris, temps froid et humide, une visite inattendue, allez hop, on en profite pour improviser un frichti avec ce qu'il y a dans le frigo et ce qu'il reste dans la cave.

Apéro avec le vino turbio (trad. vin trouble, rien d'autre d'écrit sur la contre-étiquette, pas d'étiquette), un albariño de Galice. Salin et fruitée, provoque l'envie de recommencer.

 

 

 

 

A peine le temps d'y gouter que l'on attaque un Chablis 2008 de Beru.


 

Des carottes et un morceau de gingembre qui a servi à la soupe ramen de la semaine passée, un peu d'oignons revenus, le tout se transforme en soupe carotte-gingembre.

 

 

 

Avec les haricots lingots, on va faire un "ragout" avec tomate séchées (de cet été !) et sobrasada Mallorquina (genre de saucisse crue au pimenton, spécialité de Mallorca)

 

D'abord Terre Ferme du domaine Beauthorey ou nous "louons" des vignes en Languedoc.

 

 

Puis une superbe quille de Marc Barriot du Clos de l'origine. Oubliée dans la cave, elle a pris de la bouteille, s'est encore affinée, assagie sans perdre l'énergie du carignan, et elle porte très bien son nom. Au moins du carignan et de la syrah, un peu de grenache  Une ambassadrice du Roussillon. Enorme !

 

 

 

Le gruyère d'alpage comme fromage.

 

Des oeufs, de la crème, de l'amande en poudre,

 

 

 

deux poires "Doyenne de Comice" bien mures,

 

 

 

du beurre, du sucre et de la vanille,

 

 

 

 

et voilà le dessert !

 

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Miam !
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 14:12

Vous connaissez notre attirance pour les vins oxydatifs. Depuis quelques temps, nous avons un peu délaissé le Xéres, (à part peut être celui du Cousin) pour son alter ego catalan, le Rancio et plus précisément ceux de Brigitte et Jean-Hubert du Domaine de Rancy à Latour De France, ainsi que celui du Domaine des Schistes à Estagel.

 

 

Hommage leur est rendu dans le Hors Série de décembre de la revue "Terre de Vins", ce n'est que justice pour ces vins portés par des passionnés, amoureux de leur terroirs et de leurs cépages, symbole de ce que la région peut produire comme -méconnus- mais fantastiques bouteilles.

Les grenaches blancs et le Maccabeu ont une singularité, soyons prosélytes !

 

Photos © Terre de vin décembre 12
Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Languedoc-Roussillon
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 12:47

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 12:39

... on bouffe ! Normal non ?

 

Des bugnes à la fleur d'oranger pour le "quatre heure", c'est bon et cela occupe les enfants,

 

 

On sort les fonds d'artichaut à l'huile d'olive du Cousin pour l'apéro.

 

On suit avec des poireaux vinaigrette, cuit à la vapeur, vinaigrette émulsionnée à base de jaune d'oeuf.

 

Du carré de cochon, topinambour et petite salade d'herbes arômatiques,

Et une tarte pomme-poire-amandes.

Et avec cela on boit quelques bouteilles de Chenin de Nicolas Réau. Nul n'est censé ignorer la Loire !

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Loire
commenter cet article