Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 08:57

J'ai encore perdu mes lunettes de soleil. Ici, dans le sud de l'Espagne avec une luminosité si forte, point de salut sans protection pour les yeux.

Donc, à peine arrivé, je pars dans le centre ville pour me fournir.

Et là, surprise, dans la rue derrière l'église, une cave à vins : In Vino Veritas !

 

Automne 2632

Je rentre, l'endroit est frais et tranche avec les 35°C en extérieur. Des casiers en bois dans un espace très aéré et haut de plafond. Une seconde salle avec une table pour des dégustations ou des cours d'œnologie, musique classique choisie pour sa discrétion chic. On se sent bien.

Yvonne tient le lieu. Ne vous méprenez pas, Yvonne est espagnole et sommelière. Je la soupçonne de coquetterie sur la francisation de son prénom, mais peu importe, Yvonne est passionnée.

Un bon quart de ce qui est proposé est "ecológico", ce que l'on appellerait "naturel" chez nous. Quelques quilles issues de grosses armada comme Nekeas, mais le choix des vins est plutot offensif pour une cave qui a ouvert il y a 3 mois et qui est entourée d'un public "traditionnel".

Après avoir échangé sur le vin, Yvonne me fait gouter des albariños de Galice, en appellation Rias Baixas.

Pour ceux qui ne connaissent pas la Galice, ce sont des terres celtes dans le nord de l'Espagne, des paysages de Bretagne, connus pour les grandes entrées de mer à l'intérieur des terres. C'est magnifique et tellement différent des sempiternelles images des côtes méditerranéennes.

 

Automne 2605

Les albariños en Galice donnent des blancs vifs, floraux et salins. C'est joueur et sapide. La Cuvée Elas 2009, pas totalement nature, mais très propre, en est l'exemple parfait.

4,5€ en cave, je pars avec une caisse de 6 que l'on boira quelques jours plus tard lors d'un pique-nique nocturne sur la plage, un soir ou Natalía nous entraina voir la montée de la pleine lune au dessus de la mer.

 

Automne 1336

 

Dans le calendrier biodynamique, il faudra penser à noter que les albariños goutent très bien les soirs de pleine lune.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Reste du Monde
commenter cet article

commentaires