Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 16:37

Il pleut.

C'est d'autant moins drôle que la semaine dernière c'était l'été. On buvait déjà du rosé.

J'ai 20 mn avant mon prochain rendez-vous et je suis à côté.

Je suis aussi à côté de la patisserie Jacques Genin rue de Turenne.

Je n'hésite pas. J'arrête la moto juste en face de l'entrée. Le lieu est vide, calme, zen.

Je passe commande d'un mille-feuille vanille, mon préféré.

Je m'installe à table et profite pour menvoyer quelques pages d'"identités remarquables" de Lapaque.

C'est l'osmose.

Le mille-feuille arrive. Lames de suspension sur silent bloc de vanille.

avril-11 1965

 

La pâte feuillettée est aérienne, les "feuilles" se détachent délicatement sans coller au palais comme c'est trop souvent le cas. Elles craquent, où plutôt craquettent délicatement sous la pression de la machoire en laissant s'échapper un arôme de beurre frais.

Le second morceau sera acompagné de crème à la vanille. Plein de grains noirs. C'est doux sans être sucré. Léger mais présent. J'opterais pour une sorte de crème chiboust aérée à ....

On se fout de la manière dont c'est fait !

Comme pour les tours de magie, il faut garder une part de mystère pour continuer à s'émerveiller.

Déjà fini et déjà l'heure de repartir.

Tiens, le soleil pointe son nez.

Partager cet article

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Restaurants-boutiques
commenter cet article

commentaires