Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 20:43

.... restons-y !

 

On retrouve Joan Ramon à la Dive Bouteille. Un collègue catalan, également "tarragones", est installé à côté de lui : Laureano Serres du Celler Mendall. Bon, comme depuis trois ans la Dive c'est un peu GlouGlou mais GlaGla, on passera rapidement sur les rouges de Laureano, quoi qu'un "garnacha del pais" (grenache locale ?) ait attiré notre attention. Le rouge était dense et gourmand, sur le fruit et un poil sauvage comme on les aime. Mais ce qui nous a vraiment éclaté, c'est son blanc "Terme de Guiu", du nom de la parcelle en Terra Alta. Vous connaissez notre attirance pour les maccabeu, et bien en voilà, et du pas comme chez nous. Vignes de 25 ans avec des rendements de 45 hl/ha (on trouve souvent en France des vignes plus âgées avec des rendements inférieurs concentrant plus les vins), fermentation de 15 jours, pas de filtration, le vin est trouble, frais (6° dans les souterrains de Brézé) et frais (sensation). Légèrement oxydatif, le fruit est sain et bien présent. Le vin est original, rien de comparable en maccabeu de Catalogne nord et c'est aussi ce qui nous plait, découvrir de nouveaux gouts. Les deux catalans sont distribués par Thierry Puzelat. On pense tout de suite à ce que donnerait un accord bi-latéral Loire/Tarragona au Baratin de Raquel : apéro avec El Bassot de J.R Escoda, Calamars de Cantabrie avec le Maccabeu de Laureano et ris de veau avec un Cheverny de Puzelat.

Olivier Rivière, l'Hidalgo bourguignon installé en Rioja et en Arlanza est posté à la suite des Catalans. Cela fait longtemps que l'on apprécie à peu près tout ce qu'il produit, et même plus. Tout cela pour dire que l'on n'est absolument pas objectifs lorsque l'on parle de ses vins.

On regoute tout pour se faire plaisir : Rayos Uva 2010, sur des rails après une petite phase bousculée à l'automne. Genko. Puis les blancs d'Olivier, toujours très purs et très élégants dans l'esprit des grands Bourgognes : Jequitiba et l'immense Basquevanas (toute petite production), quasi introuvable sur Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Reste du Monde
commenter cet article

commentaires