Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 09:20

Edition 2012 réussie haut la main !

Le lieu - la Cartonnerie - se prête parfaitement à l'évènement, une ancienne cartonnerie artisanale dans son jus avec une verrière centrale. Joliment décoré par l'équipe du VDMA, on y et bien, les vignerons sont accessibles, on y circule aisément (avant 13h00, après c'était plus compliqué).

Bref, des conditions parfaites pour gouter et découvrir.

Nous commençons par Pierre et Mireille du Mas des Caprices, et regoutons R.A.S aini qu'Anthocyane, un Fitou un plus structuré que  Oufti qui commence à lacher ses coups après un petit élevage.

 

On passe chez J.C Comor pour gouter le nouveau millesime d'Acadabrantesque.

 

On se fait plaisir chez Jean Foilard avec son Morgon de vieilles vignes, le Py.

 

Puisque l'on est dans l'excellence, on s'arrete chez  Vouette & Sorbée : Blanc d'Argile, blanc de blancs non dosé, sur la fraicheur et une minéralité exacerbée. Fidèle, un blanc de noirs vineux à souhait, un rien animal, tout pour nous plaire. Puis Saignée de Sorbée, un joli rosé sur les fruits rouges et la fraicheur. Le plus extraordinaire c'est que bien que ses vins soit casi introuvables, Hélène Gautherot déploie toujours un enthousiasme communicatif à les partager et à les faire gouter.

 

On rejoint Gilles Azam et ses blancs que l'on apprécie beaucoup. Des vins faits avec beaucoup d'application, sur le fruit et la fraicheur. Bien sur on retiendra la cuvée "Les Cousins" assez vive. Les noms de cuvée portent le nom des membres de la famille : enfants, parents, grand-parents.

 

On s'arrête chez J-B Sénat. La Nine 2010 est toujours dans ce style épuré, frais, dense et souple à la fois. Arbalète & Coquelicot semble depuis deux millesimes avoir trouvé sont identité, et ce vin un rien canaille nous fait de l'oeil cette année encore.

 

On se retrouve chez Paul Reder du Domaine des Hautes Terres de Camberousse en même temps que Philippe du Baratin. J'ai l'impression que l'on partageait le même interet pour Le Roucaillat 2009, un assemblage de rolle, roussane et grenache avec ce qu'il faut de gras, de fruit et de fraicheur. Il faut dire que  Monsieur "Pinoteau" s'y connait "un peu"en vin, il n'y a qu'a voir les flacons proposés au Baratin.

 

On garde notre plus belle découverte pour la fin. Clément et Claire Mengus, alsaciens d'origine se sont installé en Cabardes (au dessus de Carcassonne, entre atlantique et méditerranée, à l'extrême pointe de la Montagne Noire, coincé entre les rivières de l'Orbiel à l'est et la Dure à l'ouest) sur un domaine de 15 ha dont 6,5 de vignes, le Domaine de Cabazan.

L'obligation d'utilser pour moitié les cépages méditerranéens (syrah et grenache) et atlantique (cabernet sauvignon, cabernet franc et merlot) sied très bien au terroir et à Clément qui produit ainsi des vins de caractère, dense mais frais et souple.

 

Decembre-11 2976

 

On a craqué sur Les Petites Rangées. Guarrigue, fenouil et griottes, très équilibré, la puissance des 14°C porte les arômes et se fond dans une texture très souple.

 

1800 bouteilles à des prix plus que raisonnables, précipitez-vous !

Partager cet article

Repost 0
Published by levindescousins.over-blog.com - dans Dégustations-Salons
commenter cet article

commentaires